Comme pour le snowboard et le surf, dans ce sport aussi, il y a différentes figures et techniques qui peuvent être exécutées par le joueur pour des points supplémentaires.

Bien que la planche ait surgi à la surface de l’eau, le surfeur exécute habituellement différentes figures sur la planche de wakeboard, ce qui lui permet d’obtenir des points supplémentaires en fonction du style et de la fluidité de l’exécution.

Pour exécuter une figure, la principale exigence du surfeur est de sauter la planche à la hauteur maximale. Le fait de se diriger vers le sillage en faisant face au bateau est connu sous le nom de bord latéral du talon, tandis que le fait de faire face au bateau de l’autre direction avec la poitrine tournée vers l’extérieur du bateau est connu sous le nom de bord latéral des orteils. La carre du rider joue un rôle important dans la décision de la hauteur du saut.

Certaines de ces astuces de wakeboard sont expliquées ci-dessous –

  • Fashion Air – Dans cette technique, le rider commence par enrouler la planche derrière lui vers son propre derrière tout en gardant les genoux pointés vers le bas, puis il remonte la planche. Tout en étant en l’air, le surfeur lance sa propre main derrière la tête pour une pose élégante pendant un certain temps avant d’atterrir.
  • Air Raley – En vol, le surfeur balance son propre corps vers l’arrière, parallèlement à la surface de l’eau, puis il balance la planche et le corps vers le bas. Le rider atterrit ensuite de l’autre côté du sillage.
  • 911 – C’est très similaire à l’air raley. Dans ce cas, le surfeur doit se mettre à plat ventre après s’être balancé vers l’arrière parallèlement à la surface de l’eau dans l’air. Le coureur atterrit ensuite de l’autre côté du sillage.
  • Juge aveugle – Dans cette technique, le rider doit d’abord effectuer un rallye aérien tout en étant en l’air et en se balançant vers l’arrière, il doit effectuer une rotation arrière de 180º. Le coureur atterrit ensuite dans la direction opposée.
  • Krypt – Dans cette technique, après avoir été en l’air et avoir effectué un ralliement aérien, le cavalier effectue une rotation avant de 180º avant d’atterrir.
  • Batwing – Ici, le surfeur fait pivoter la planche verticalement vers l’arrière jusqu’à ce qu’elle devienne perpendiculaire à la surface de l’eau. En vol, le surfeur effectue une prise Indy en tenant la carre entre les pieds avec sa main arrière.
  • Surface 360º – Dans cette technique, le surfeur doit faire pivoter la planche de 360º tout en alternant les mains pour saisir le guidon.
  • Rage – Ici, le surfeur s’approche d’abord du sillage sur son propre côté de la colline et effectue ensuite un saut périlleux arrière sur le sillage sur un axe perpendiculaire à la direction de la planche.
  • Mobius – Ici, le planchiste effectue d’abord une Roulée côté talon, puis effectue une vrille de 360º côté avant tout en flippant. Il s’agit plutôt d’une extension de la rotation talonnière vers l’arrière.
  • Whirlybird – Dans cette figure, le surfeur doit faire une crise de colère et, pendant qu’il exécute le saut périlleux arrière, il effectue une rotation arrière de 360º sans modifier la main sur le guidon. Il s’agit donc essentiellement d’une crise de colère avec une rotation arrière de 360º.
  • Moby Dick – Dans ce tour, le joueur doit faire une crise de colère et pendant le backflip, il doit faire une rotation arrière de 360º en changeant la main sur le guidon.
  • Tweety Bird – Ici, le rider exécute un tourbillon sans se faire aider par un sillage et un saut. Le cycliste doit utiliser la vitesse du bateau ainsi que l’énergie du bas du corps pour le saut.
  • Roulement du côté du talon – Dans cette technique, le surfeur doit s’approcher du sillage du côté de son propre talon et ensuite retourner le sillage sur un axe qui est parallèle à la direction de la planche.
  • Rouleau de talon en marche arrière – Ici, le joueur effectue d’abord un rouleau de talon, puis effectue une rotation de 180º du côté avant tout en se retournant et atterrit ensuite dans la direction opposée.
  • Rouleau de talon à l’aveugle – Ici, le joueur effectue d’abord un rouleau de talon, puis effectue une rotation de 180º du côté arrière tout en retournant la planche, et atterrit dans la direction opposée.
  • KGB – C’est le tour opposé à celui de Mobius. Ici, le cavalier effectue d’abord une roulade talonnière, puis une pirouette arrière de 360º tout en se retournant.
  • Toeside Backroll – Ici, le surfeur s’approche du sillage du côté des orteils, puis retourne le sillage sur un axe parallèle à la direction de la planche.
  • Toeside Roll to Revert – Il s’agit d’une extension du Toeside Backroll. Ici aussi, le surfeur effectue d’abord un Toeside Backroll, puis une vrille de 180º du côté avant tout en atterrissant dans la direction opposée.
  • Pete Rose – Ici, le compétiteur effectue d’abord une roulade latérale arrière, puis une vrille latérale avant de 360º tout en atterrissant dans la même direction.
  • Toeside Frontroll – Ici, le surfeur s’approche du sillage sur le côté des orteils et effectue une vrille au-dessus du sillage dans un axe parallèle à la direction de la planche.
  • Tootsie Roll – C’est une extension du Toeside Frontroll. Ici aussi, le planchiste effectue d’abord une roulade du côté des orteils et effectue une vrille arrière de 180º tout en atterrissant dans la direction opposée.
  • Dum-Dum – Ici, le planchiste effectue d’abord une roulade latérale avant et effectue une vrille arrière de 360º tout en atterrissant dans la même direction.
  • Toeside Front Flip – Ici, le planchiste s’approche d’abord du sillage sur le côté des orteils et effectue ensuite un flip par-dessus le sillage dans un axe perpendiculaire à la direction du bateau.
  • FruitLoop – Ici, le rider effectue d’abord un Toeside Front Flip, puis prend une rotation arrière de 180º et atterrit dans la direction opposée.
  • Bel Air – Dans cette technique, le cavalier effectue une crise de colère sans l’aide d’un sillage.
  • Air Krypt – Ici, le planchiste s’approche du sillage en faisant un mouvement de pointe, puis effectue un ralliement aérien dans la direction perpendiculaire à la direction du bateau, fait une rotation de 180º et atterrit finalement dans la direction opposée.
  • Glissade sur la planche – En cas de face à un obstacle, le surfeur s’approche de l’obstacle et fait glisser la planche par-dessus dans une direction perpendiculaire à l’obstacle, l’obstacle se trouvant entre les pieds du surfeur.
eget commodo pulvinar ipsum Praesent suscipit neque. consectetur amet, in vulputate, Donec