Marche athlétique : Environnement de jeu

Marche sur route

Les marches Ă  pied se dĂ©roulent gĂ©nĂ©ralement sur des parcours sur route oĂą la course commence dans un stade et se termine dans le stade. Les courses de marche Ă  pied se dĂ©roulent idĂ©alement en Ă©tĂ© comme une Ă©preuve sur route et gĂ©nĂ©ralement Ă  l’extĂ©rieur. Habituellement, cela se produit en plusieurs tours de 2 Ă  2,5 km de circuits routiers. En fonction de la trajectoire et de la distance du parcours sur route, jusqu’Ă  neuf juges de marche sont espacĂ©s pour vĂ©rifier la technique de marche des athlètes. Selon la règle, les athlètes doivent maintenir un contact du pied avec le sol et toujours rester droits. Chaque juge de marche vĂ©rifie les Ă©chantillons des concurrents Ă  chaque tour ou circuit.

Pistes de marche Ă  pied

La marche Ă  pied est Ă©galement pratiquĂ©e sur les pistes de course, bien que les marcheurs ne puissent pas essentiellement courir dans les couloirs. Pourtant, les compĂ©titions se dĂ©roulent parfois sur les pistes en raison de la rĂ©gularitĂ© de leur surface. Les chenilles sont recouvertes de caoutchouc pour rendre la surface uniforme et ininterrompue, ce qui est idĂ©al pour un championnat. Chaque piste a une largeur d’environ 122 cm et une longueur de piste de 200 Ă  400 mètres. En fonction de la longueur de la piste, jusqu’Ă  six juges de marche sont espacĂ©s autour de la piste.