Développé dans les années 2000, le bloc est un type d’escalade qui a fait son entrée pour la première fois aux JO de Tokyo en août 2021. Il se pratique soit en salle ou en extérieur sur des parois ayant généralement une hauteur inférieure à 4,7 m. En salle, le grimpeur monte sur des murs (structures artificielles) équipés de prises qui jalonnent un parcours en fonction du niveau choisi. Néanmoins, celui-ci doit être équipé de quelques accessoires essentiels afin d’assurer son confort et sa sécurité. Quels sont les équipements pour pratiquer de l’escalade de bloc ?

Les chaussons d’escalades

Le chausson d’escalade est le premier équipement qu’un grimpeur doit acquérir. Il est habituellement sélectionné en fonction du type d’escalade (en falaise, en bloc…) que vous souhaitez effectuer.

Un outil spécifique

Le grimpeur de bloc a besoin d’une paire de chaussons d’escalade bien précis. Celle-ci doit être dotée d’une gomme très adhérente pour l’aider à bien tenir sur les petites prises de pieds.

Sur le commerce, vous trouverez une gamme variée de chaussons d’escalades adaptés à ce profil de grimpeur. Cependant, la sélection de votre équipement doit également prendre en compte son niveau de souplesse ainsi que la forme de vos pieds.

Avant toute acquisition, il importe donc de tester les chaussons et de veiller à ce qu’il ne vous fasse pas trop mal aux pieds. Il faut quand même que vos orteils touchent le bout du chausson. En clair, vos chaussons doivent bien maintenir vos pieds sans pour autant couper la circulation.

Le cuir ou le synthétique ?

La matière employée pour la fabrication de votre chausson peut varier en fonction de la marque. Retenez simplement que le cuir peut se détendre contrairement au synthétique qui ne se déformera pas ou peu. Une fois que vous rassemblez les équipements nécessaires, n’hésitez pas à vous rendre dans une salle pour la pratique de l’escalade de bloc.

Ces espaces de grimpe indoor sont parfaits pour faire de l’escalade de bloc à Paris au sein d’un cadre convivial. Ils permettent également à tous les pratiquants (enfants et adultes) de se perfectionner grâce à des stages et des cours dispensés par les moniteurs.

Les vêtements

La tenue d’escalade de bloc dépend du lieu où vous souhaitez pratiquer ce sport. En indoor, vous devez prévoir un t-shirt extensible ou un débardeur très résistant ainsi qu’un legging d’escalade. Pour les temps un peu plus frais, munissez-vous d’une polaire ultra légère et résistante. En revanche, vous pouvez opter pour un pantalon d’escalade à la coupe ample en outdoor afin de mieux vous déplacer. De plus, votre pantalon doit résister à l’abrasion.

Le crash pad

Les crash-pad sont des protections d’environ 1,30 m de longueur et 10 cm d’épaisseur. Posés au sol sous forme de tapis, ces équipements amortissent les chutes et vous protègent des dangers que vous pourrez rencontrer au sol. Il peut s’agir des trous, des racines ou des roches apparentes. Avec le crash pad, le grimpeur de bloc progresse en toute sécurité. Vous avez la possibilité de le plier et de le transporter à n’importe quel endroit sans aucune difficulté.

Le sac à magnésie

Pour la pratique de l’escalade sur bloc, vous devez avoir sur vous un sac rempli de magnésie. Ce dernier est une poudre ou un liquide qui est utilisé sur les mains lors de vos séances. Il absorbe la sueur et garde vos mains toujours sèches pour une meilleure adhérence aux prises d’escalades. En outre, vous pouvez intégrer une brosse éventuellement montée sur une perche dans votre sac à magnésie. Elle vous aidera à nettoyer les prises lorsqu’elles sont trop hautes.