Le billard anglais se joue entre deux personnes ou deux côtés. Il est important de comprendre la disposition des balles sur la planche avant de savoir comment jouer. Trois boules sont utilisées : une blanche, une jaune ou blanche tachetée (avec plus de deux points noirs pour l’identification), et une rouge. Le joueur ou l’équipe marque des points lorsque l’attaquant empoche la balle dans la poche, pour les in-offs, le canon, et la combinaison des deux.

Les points d’une pénalité infligée par un joueur sont attribués au joueur adverse. Une des tactiques les plus populaires utilisées pour marquer plus de points est de laisser les boules d’objet dans le secteur de baulk quand le prochain joueur est en main. Tout moyen de perturber les billes doit être un coup indirect, un coup difficile.

Le vainqueur du jeu est déclaré sur la base du joueur qui marque le maximum de points ou de points stipulés du jeu dans le temps imparti.

Le vainqueur du match est déterminé en fonction de la moyenne et du nombre total de points les plus élevés.

Commencer le jeu

La plupart des sports commencent par un lancer pour décider qui joue en premier. La ficelle est la méthode de lancer au billard.

Le choix de la boule de choc et de qui jouer en premier est décidé par la ficelle. Le gagnant a les deux options à condition que le joueur opposé soit également d’accord. Le jeu est considéré comme ayant commencé après que la boule de choc est placée sur la table et frappée par la pointe de la queue.

Il est de la responsabilité du joueur de jouer avec la bonne boule de choc même si la mauvaise boule est passée par l’arbitre. Les joueurs se relaient à tour de rôle à moins que l’un d’eux ne marque un point et ne poursuive la grève.

Jouer de la main

  • La boule de choc doit être frappée d’une position à l’intérieur de « D » pour jouer de la main.
  • L’arbitre doit vérifier si la boule de choc est placée correctement, si on le lui demande.
  • La boule de choc n’est pas considérée comme étant en jeu par l’arbitre si la pointe de la queue ne touche pas la boule de choc, à condition qu’aucune tentative de jeu ne soit faite.
  • Lorsqu’elle est en main, la boule de choc doit être placée à l’extérieur du baulk. Dans le cas où il touche une bille objet en dehors de baulk, il est considéré comme ayant joué, bien qu’il ne franchisse pas la ligne de baulk.
  • La boule de choc peut être jouée contre un coussin à condition qu’elle touche une boule à l’extérieur du baulk. Avant de rentrer dans le baulk, la boule de choc doit être en contact avec le coussin ou la boule en dehors du baulk.
  • Si une bille objet est en baulk, aucune partie de sa surface ne peut être jouée directement de la main.

Pendant le jeu, un joueur passe par certaines instances qui ont été clairement marquées par le WPBSA pour mieux les gérer. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples des prochaines étapes.

Repérage de boules d’objets

En commençant par la boule rouge, si elle est empochée alors, elle est remise à sa place. Dans le cas où la place est occupée, la boule rouge est placée dans la place pyramidale. Si la tache pyramidale est également occupée, elle est placée au centre de la tache.

  • Une balle est considérée comme étant sur place si et seulement si elle est placée à la main.
  • Un frappeur peut vérifier auprès de l’arbitre le nombre de pots continus d’une même balle.
  • Si une boule touche une autre boule sur place, alors la boule n’est pas considérée comme étant sur place même si elle n’a pas bougé.
  • Une bille objet qui n’est pas repérée correctement par le joueur ne peut en aucun cas être soulevée comme une faute par l’arbitre.

Limites des canons

Un maximum de 75 canons consécutifs est permis pour un gréviste. L’arbitre doit appeler pour les cinq derniers après que le joueur ait atteint le nombre de 70. Dans le cas où l’arbitre manque de prendre note, les cinq derniers canons seront comptés à partir du moment où l’arbitre annonce.

Alternativement, le joueur peut également connaître le nombre de canons sur demande.

Limites aux dangers

Tout comme les limitations aux canons consécutifs, un joueur ne peut faire que 15 dangers consécutifs. La règle du joueur et de l’arbitre s’applique ici aussi. Dans le cas où l’arbitre omet d’annoncer les cinq derniers dangers, le joueur aura cinq chances supplémentaires à partir du moment où l’arbitre l’annonce. De même, le joueur peut également demander à connaître le nombre de dangers continus.

Si la balle du joueur qui n’est pas le frappeur n’est pas sur la table lors de son dernier coup d’un tour, elle sera placée sur l’endroit de la ligne de défense ou dans le coin droit de D.

Balle sur le bord d’une poche

  • Si une boule est empochée sans être frappée ou ne touche pas une boule dans le processus est remise sur la table tandis que le frappeur obtient des points pour le coup joué.
  • Dans le cas où la balle est frappée par une autre balle et est empochée alors qu’il n’y a pas de coup défectueux, toutes les balles sont remplacées et soit le même coup est joué soit un coup différent à la discrétion du joueur.
  • Dans le cas où il s’agit d’une faute, toutes les balles sont replacées et le tour passe au joueur suivant.
  • Si la boule s’équilibre sur le bord pendant un certain temps et tombe plus tard, elle est comptée comme empochée et n’est pas replacée sur la table.

Balle déplacée par une autre personne que l’attaquant

Une balle déplacée par le partenaire du Striker ou toute autre personne à la table est repositionnée à l’endroit le plus probable que pense l’arbitre. La même règle ne s’applique pas si la boule a bougé en raison d’une surface de table défectueuse.

Aucun joueur n’est pénalisé lorsque les boules sont dérangés par l’arbitre.

Toucher la boule

Il est de la responsabilité de l’arbitre de crier pour une balle touchante. Dans une telle situation, la boule rouge est placé sur le sport et la boule non attaquant est placé au centre.

Un autre exemple est lorsqu’une boule de choc touche une boule objet juste avant que le frappeur soit sur le point de jouer son coup, l’arbitre peut interrompre le jeu et ajuster la boule pour la satisfaire.

Fautes

Ci-dessous figurent quelques-unes des fautes commises par l’attaquant/partenaire/joueur adverse au cours de la partie.

  • Frapper une boule autre que la boule de choc
  • Frapper la boule de choc plus d’une fois au cours d’un coup.
  • Frapper lorsqu’une boule n’est pas au repos
  • Heurt violent lorsque les deux pieds ne sont pas sur le sol
  • Jouer en dehors du tour
  • Jouer incorrectement de la main en main, y compris le coup d’ouverture.
  • Jouer la boule de choc directement dans une poche, ou à partir d’une épaule de la poche
  • Lorsqu’il est en main avec une balle sans objet hors du corps (coup d’état)
  • Jouer un tir de saut
  • Effectuer un coup de poussée
  • Faire en sorte qu’une balle soit poussée hors de la table
  • Réalisation de plus de quinze dangers consécutifs
  • Fabrication de plus de soixante-quinze canons consécutifs
  • Toucher une balle ou un marqueur de balle en jeu
  • Frapper avant que l’arbitre n’ait terminé le repérage d’une boule
  • Jouer avec une queue non standard
  • Utiliser une balle hors de la table pour n’importe quel usage
  • Utiliser n’importe quel objet pour mesurer des espaces ou des distances

Résultats d’une faute

L’arbitre décrète une faute et le joueur en grève doit cesser de jouer immédiatement. Si le joueur continue à jouer même après l’appel, la pénalité est beaucoup plus élevée.

Le frappeur n’obtient aucun point lors d’une faute, même si une bille objet est empochée avec un coup défectueux. La boule est replacée sur la table dans sa position d’origine.

Chaque faute entraîne une pénalité de deux points. Supposons que l’arbitre ou l’adversaire n’appelle pas à commettre une faute, il est alors pardonné.

Un raté est aussi un type de faute où la boule de choc est empochée directement sans toucher aucune boule sur la table. Il peut frapper le coussin et aller dans la poche aussi bien. Deux points sont ajoutés au score de l’adversaire et le prochain échec est appelé faute.

Variantes du billard

Outre le billard anglais, les autres variantes sont le snooker et le billard. Après avoir connu et joué au billard, le snooker pourrait être plus facile à comprendre. Au billard, les boules ont des rayures et des points avec des chiffres dessus. Ces deux sports feront l’objet de tutoriels distincts.

Dans une partie en double, l’ordre de jeu est déterminé par les cordes et ne peut être modifié en cours de partie. Les partenaires peuvent toutefois se concerter au cours du jeu.

Utilisation de l’équipement auxiliaire

Le frappeur est responsable de tous les repos et de l’équipement supplémentaire qui lui appartiennent et qu’il utilise pendant le match, à moins qu’ils ne soient retirés à l’arbitre ou qu’ils ne se trouvent à table.

Le joueur n’est pas pénalisé pour les fautes commises en raison d’un équipement auxiliaire défectueux fourni par l’arbitre. Dans ce cas, la course effectuée est exclue et tous les équipements impliqués dans la course défectueuse sont immédiatement remplacés.

Fermer le menu
consequat. id, neque. Aenean sed adipiscing dapibus commodo