Environnement et Ă©quipement du ski alpin

Conception du sol

Le ski alpin a besoin de rĂ©gions glacĂ©es comme une montagne ou une colline qui est recouverte de glace pour permettre aux planeurs de s’incliner jusqu’au fond. La plupart des activitĂ©s de ski se dĂ©roulent sur les montagnes de glace, en particulier sur des skis de haute montagne faciles Ă  retourner, avec des pentes recouvertes de glace, des glissades et des glissades pour atteindre le fond de la montagne.

Taille de la piste

C’est gĂ©nĂ©ralement la dĂ©cision du comitĂ© ou du club qui offre la compĂ©tition. La longueur est dĂ©cidĂ©e et les joueurs doivent ĂȘtre prĂȘts Ă  glisser sur la longueur spĂ©cifiĂ©e pour atteindre des vitesses plus Ă©levĂ©es de 130 km/h. Ce n’est pas une grande tĂąche pour les skieurs de franchir ces vitesses. La distance estime la vitesse et la dĂ©termination du skieur.

Les montagnes sont les terrains les mieux choisis pour ce jeu, en raison de son immensitĂ© et de l’espace libre qui lui est allouĂ©.

Équipement utilisĂ© en ski alpin

Le ski est amusant et avec l’Ă©quipement appropriĂ©, c’est le meilleur jeu de glace jamais jouĂ©. Pour le ski alpin, l’Ă©quipement appropriĂ© doit ĂȘtre utilisĂ© pour endosser le jeu. Voici la liste des Ă©quipements utilisĂ©s pour le jeu.

Ciel

Le ciel a beaucoup Ă©voluĂ© depuis les annĂ©es 1980, les cieux modernes sont façonnĂ©s de façon convaincante pour permettre le virage en virage carve. Il s’agit d’un matĂ©riau semi-rigide avec une bande Ă©troite portĂ©e sous le pied pour le glissement. Ils sont par paires, attachĂ©s aux chaussures de ski avec des fixations de ski.

Fixations

La premiĂšre fixation de Kandahar a Ă©tĂ© introduite en 1930 et peut ĂȘtre verrouillĂ©e au talon pour les portions de descente. Jusqu’aux annĂ©es 1960, le Kandahar Ă©tait largement utilisĂ© pour le jeu. Au cours des annĂ©es 1950, il y a eu de nombreuses fractures aux jambes Ă  cause de cela, puis on a mis au point la reliure spade-man. Dans l’Ăšre moderne du ski, il y a eu de nombreux dĂ©veloppements dans la fixation et d’autres Ă©quipements de sĂ©curitĂ© qui ont permis de rĂ©duire les factures en spirale.

Bottes

Ces derniers jours, les chaussures de ski ont Ă©tĂ© raccourcies jusqu’Ă  la cheville, ce qui limite la force de rotation latĂ©rale qui est appliquĂ©e. En 1966, les chaussures de ski en plastique font leur entrĂ©e sur le marchĂ©. Par rapport aux bottes en cuir, les bottes en plastique ont amĂ©liorĂ© la rigiditĂ© latĂ©rale et, par consĂ©quent, le contrĂŽle des carres dans le ski.

Casques

Rarement les casques ont Ă©tĂ© utilisĂ©s jusqu’en 2000. Mais vers 2010, la plupart des joueurs ont Ă©tĂ© vus portant un casque dans le jeu. Les casques sont de plusieurs styles, typiquement avec un rembourrage intĂ©rieur Ă  une coque en plastique dur.

En raison des frĂ©quentes fractures torsadĂ©es, il y a eu un dĂ©veloppement majeur dans la robe et l’Ă©quipement pour Ă©viter les accidents et permettre aux skieurs de glisser dans une zone plus rapide et sĂ©curitaire. Il y a beaucoup plus de blessures au genou dans le jeu que dans d’autres sports. Plus de 1000 personnes skient par jour, soit en moyenne trois Ă  quatre personnes par jour, ont besoin de soins mĂ©dicaux. Sur la plupart des 33 pour cent sont seulement des blessures au genou. La plupart des accidents Ă©taient le rĂ©sultat d’erreurs d’utilisation conduisant Ă  une chute isolĂ©e.