L’objectif général du patinage de vitesse est de patiner sur la glace avec une équipe ayant une stratégie à gagner. L’objectif est d’atteindre la ligne d’arrivée dans un délai très court. Il a besoin de concentration, de pratique et de force.

Les trois étapes pour commencer la course sont –

  • L’arbitre dit : « Allez au départ ».
  • Indications de l’arbitre pour être « Prêt ».
  • Après 1 ou 1,5 seconde, le coup de départ est pris et la course commence.

Prérequis

Le patinage se déroule sur une piste ovale sur une patinoire de 30mts par 60mts. Dans les virages serrés, il est difficile de contrôler les patineurs. Ainsi, pour se protéger, les panneaux doivent être recouverts de nattes de mousse de polyuréthane d’au moins 20 centimètres d’épaisseur et d’un mètre de hauteur. Les tapis doivent être recouverts d’un matériau résistant aux coupures et à l’eau et ils doivent être fixés aux panneaux. Comme les courses se déroulent à grande vitesse, les risques d’accidents sont tout simplement à portée de main. Par conséquent, les patineurs devraient connaître les mesures de sécurité à prendre pour éviter de se blesser dans le sport.

L’officiel en chef du sport le plus près des patineurs est l’arbitre. Il détermine quand la course doit commencer. Il vérifie la surface de la glace qui doit être refaite à temps pour maintenir la surface lisse et la friction. Ils peuvent disqualifier les patineurs pour avoir commis une infraction. De plus, ils peuvent passer un patineur à la ronde suivante s’il a été renversé par un autre patineur.

Au départ

Lorsque les patineurs reçoivent un signal de départ, il incombe à l’officiel de départ de commencer la course. Si les patineurs ont commis un faux départ, ils ont une chance avant d’être disqualifiés. Lorsque le Go Shot est tiré, tous les joueurs doivent commencer à avancer. L’horloge commence en même temps. Garder un équilibre corporel, aller de l’avant en patinant sur la glace et avoir un œil sur les autres joueurs pour ne pas les frapper est l’objectif principal du sport.

La chose la plus importante à retenir dans ce sport est que les courses se déroulent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Si les patineurs sont reconnus coupables d’avoir renversé d’autres joueurs, le coupable sera disqualifié et le patineur renversé sera déplacé au niveau suivant. Il y aura un certain nombre de tours dans la course et une cloche retentira pour signaler le dernier tour. Dans ce sport, un joueur doit atteindre la ligne d’arrivée avec un temps minimum par rapport au reste des joueurs.

Le joueur qui termine tous les tours avec un temps minimum est déclaré vainqueur. Si un joueur tombe à terre sans l’intervention de quelqu’un d’autre, il peut continuer la course à partir du début ou d’une certaine distance avec le chronomètre mis en pause. Il peut également reprendre la course seul et sa poursuite dans la course ne gênera pas les autres joueurs de leur flux.

Les dépassements sont formellement permis, mais la responsabilité entière de toute collision incombe au patineur qui dépasse d’autres joueurs. Les patineurs qui font des tours sont déplacés à l’extérieur par l’arbitre. Un deuxième chevauchement peut amener le patineur à quitter la course. En haut du virage, les dépassements ne sont pas faciles. Les joueurs doivent donc être conscients et un joueur expérimenté ne doit jamais dépasser une telle situation.

Pratique

Pour la pratique, le patinage sera organisé sous forme d’entraînement sur des terrains secs avec des bottes à roulettes. Les patineurs doivent être en ligne droite de la fin du coin à la ligne d’arrivée. L’intérieur ou l’extérieur du virage est considéré comme une disqualification. Un autre critère de disqualification est le changement de parcours à l’arrivée. Le joueur qui est à l’intérieur doit rester à l’intérieur jusqu’à la fin et le joueur qui patine à l’extérieur doit être à l’extérieur. Le changement de parcours peut entraîner la disqualification. Dans la forme non individuelle de compétition, deux équipes de trois à quatre joueurs sont autorisées à concourir à la fois. Les deux équipes restent dans le couloir intérieur pendant toute la course.

Ils commencent de différents côtés de la patinoire. Un coureur a le droit d’abandonner et d’arrêter la course si quatre joueurs font partie de l’équipe. Jusqu’à ce que le troisième joueur franchisse la ligne d’arrivée, le temps sera compté. Le dernier joueur qui atteint la ligne d’arrivée n’est pas si nécessaire pour le sport. L’apparence du quatrième joueur n’est qu’une option dans le sport.

Course à relais

La course à relais est une autre partie du sport. Il comprend quatre équipes et quatre joueurs par équipe. Chaque patineur doit prendre un tour sur la piste. L’échange des patineurs tourne dans la rotation, seulement avec ceux qui ne sont pas sur la piste et qui se reposent, couvrent les patineurs ou se préparent au relais. Pour maintenir la vitesse et l’élan, il est courant que le patineur qui arrive s’accroupisse et qu’il soit poussé par le patineur remplacé.

ante. Aliquam suscipit eleifend ut nec commodo Donec