Les courses de BMX sont organisées sur un terrain avec des sauts et le coureur qui effectue tous les sauts avec succès et atteint la destination est déclaré vainqueur. Il n’est donc pas nécessaire de faire des tours.

Cependant, dans le cas du BMX freestyle, les joueurs exécutent beaucoup de figures en faisant du vélo. Les figures exécutées en freestyle BMX sont les suivantes –

Air Tricks

Quelques-uns des figures aériennes qui sont exécutées par les coureurs en BMX freestyle alors qu’ils sont en l’air sont expliqués ci-dessous.

Tabletop – Dans le cas de ce tour, le cycliste essaie d’amener la moto d’un côté en tournant la poignée ainsi que son corps tout en étant en l’air. En conséquence, le vélo a l’air plat comme un plateau de table.

Superman – Semblable à un saut de terre dans ce truc, le pilote enlève ses pieds des pédales et les étend vers l’extérieur tout en tenant les poignées de la moto, qui ressemble à Superman volant dans les airs.

Prise de siège Superman – C’est très similaire à celui de Superman où le pilote enlève sa main et saisit la selle avant de saisir à nouveau les barres à l’atterrissage.

Fouet de queue – Il s’agit d’un tour très difficile dans lequel un cycliste lance le vélo tout en tenant le guidon, ce qui lui permet d’effectuer une rotation complète de 360 degrés autour du tube de direction. Après la rotation, le cycliste se tient à nouveau debout sur les pédales avant d’atterrir.

Décennie – Dans ce type de truc, le pilote se jette autour de la moto tout en étant dans les airs. Après avoir effectué un tour complet de la partie avant de la moto, le pilote se pose à nouveau sur les pédales avant d’atterrir.

Backflip – Ici, les motards essaient de se tourner dans la direction arrière tout en étant sur le vélo. En conséquence, le motard ainsi que son vélo prennent un virage à 360 degrés dans les airs avant l’atterrissage.

Front flip – Ici, les motards essaient de se retourner et de faire une rotation de 360 degrés dans la direction avant tout en étant dans les airs avant de se poser à nouveau.

Tournez vers le bas – Dans ce tour, le motard fouette le vélo d’un côté et tourne ensuite le guidon vers ses jambes jusqu’à ce qu’il atteigne ses jambes et qu’il ne puisse plus être tourné. Puis il ramène le manche en position normale et atterrit.

Barspin – Dans ce tour, le motard fait tourner son guidon à fond tout en étant en l’air avant de le rattraper et d’atterrir.

Conducteur de camion – C’est une combinaison de flip et de barspin où le motard prend un virage de 360 degrés dans les airs tout en faisant tourner les barres d’un tour complet et en les rattrapant.

Flip de manivelle – Dans ce tour, en étant dans les airs, le joueur donne un coup de pied à ses pédales dans le sens inverse de sorte que les bras de manivelle tournent d’un tour complet, après quoi le joueur place à nouveau ses pieds sur les pédales avant de se poser.

Tuck no hander – Ici, lorsque le pilote est en l’air, il rentre le guidon en retirant les deux mains du guidon et en s’écartant dans l’air avant de tenir les poignées à nouveau et d’atterrir.

ET – Dans ce tour, en l’air, le pilote pédale une manivelle pleine qui donne l’impression qu’il pédale normalement.

Tours de terrain plat

Ici, les manèges utilisent des terrains plats pour exécuter différents tours. Ces terrains plats ne sont rien d’autre que des surfaces planes et lisses sur lesquelles les joueurs exécutent des figures différentes en tournant et en équilibrant leurs vélos. Même la construction du vélo diffère en cas de BMX sur terrain plat, car les joueurs utilisent différentes parties du vélo pour exécuter des figures.

Wheelie – C’est l’une des figures de base de la plaine où le participant monte le vélo en s’appuyant uniquement sur les roues arrière tout en pédalant et les roues avant sont soulevées en l’air.

Endo – Endo est un autre tour de plat de base où le pilote lève la roue arrière en l’air et l’ensemble de la moto est équilibré sur le pneu avant.

Pogo – En cas de pogo, la roue avant de la moto est relevée vers le haut, ce qui ressemble à un bâton de pogo tandis que le cycliste se tient debout sur la roue arrière et saute dessus pour maintenir son équilibre.

Manuelle – Dans ce tour, le cycliste conduit la moto tout en soulevant la roue avant en l’air, mais sans pédaler. Afin d’obtenir l’élan nécessaire à l’exécution du tour, les cyclistes doivent d’abord rouler à grande vitesse, puis exécuter le tour.

Manuel de nez – Il est très similaire à l’astuce manuelle. La seule différence est qu’à la place de la roue avant, la roue arrière est relevée en l’air alors que tout le support est sur la roue avant.

Bunny hop – Ici, le cycliste saute en l’air à partir d’un sol plat alors que les deux roues sont en l’air. Ce tour peut être réalisé en surgissant d’abord et en l’air, le cycliste doit tirer la moto à l’aide de son guidon, puis en l’air, il doit la rééquilibrer en utilisant ses pieds sur les pédales.

Manuel Dork – Ici, le motard doit se tenir debout sur une cheville de la roue arrière en utilisant un pied tandis que l’autre pied dans l’air et effectuer un manuel sur le vélo tout en gardant un pied sur la cheville et le contrôle de l’équilibre.

Fourchette manuelle – Dans le cas d’une fourche manuelle, le cycliste met une de ses jambes sur la cheville de la roue avant en faisant tourner le guidon. Le vélo est équilibré sur les roues avant.

Hang-5 – Ici, le motocycliste exécute un manuel du nez tout en gardant une de ses jambes sur la cheville avant, l’autre jambe pend autour principalement pour contrôler l’équilibre.

Steamroller – C’est l’un des tours les plus élégants et les plus difficiles à réaliser. Dans ce truc, d’abord le cycliste se tient debout sur la cheville avant tout en déplaçant la moto vers l’avant en utilisant son autre pied et ses autres mains, puis se balance sur une roue tout en tenant le corps de la moto dans une main et se déplaçant vers l’avant.

Footjam – Dans cette technique, le pilote bloque son pied sur le pneu avant et arrête la moto. Après cela, il équilibre le vélo qui est soutenu sur le pneu avant tandis que le pneu arrière reste en l’air.

Footjam Tailwhip – Dans ce truc, le cavalier bloque la jambe et donne un coup de pied à la moto de la queue pour rouler à 360 degrés en utilisant une de ses jambes. Après l’achèvement de 360 degrés, le pilote doit à nouveau poser les pieds sur les pédales.

Praesent ut Aenean tempus at in Aliquam consectetur massa mattis