Pirouettes et poignées au tennis de table

Types de pirouettes

Le tournoiement joue un rĂ´le très important dans le tennis de table. L’effet de rotation peut changer le jeu tout entier. Nous discuterons des diffĂ©rents types de pirouettes que l’on peut voir au tennis de table.

Backspin

Cette pirouette est gĂ©nĂ©ralement utilisĂ©e pour garder la balle basse et dans le jeu. Cette pirouette est difficile Ă  retourner et, par consĂ©quent, elle est beaucoup utilisĂ©e au service. La balle tourne Ă  l’Ă©cart du joueur et il est donc difficile de frapper la balle. Pour retourner le backspin, le smash peut ĂŞtre utilisĂ© mais il doit ĂŞtre très proche du filet et avec toute son Ă©nergie.

Topspin

La trajectoire de la balle est perpendiculaire Ă  l’axe du spin. La balle plonge vers le bas avant de rebondir et de s’approcher du cĂ´tĂ© opposĂ©. Pour retourner cet effet, le joueur doit ajuster l’angle de sa raquette. Ce n’est pas aussi rapide que le backspin mais est utilisĂ© principalement pour donner moins de chance Ă  l’adversaire de rĂ©pondre.

Épingle latérale

On l’utilise beaucoup en service, car la trajectoire de la balle est verticale. Le Sidespin n’a pas beaucoup d’effet sur le rebond de la balle. Ce coup est appelĂ© un crochet.

Corkspin

Cette pirouette est appelĂ©e pirouette d’exercice. La trajectoire de la balle est plus ou moins parallèle Ă  l’axe de rotation. Cette pirouette n’est pas aussi efficace que celles mentionnĂ©es ci-dessus et peut ĂŞtre retournĂ©e avec le backspin ou le smash. Pour rendre le corkspin plus efficace, il est gĂ©nĂ©ralement combinĂ© avec une ou plusieurs variĂ©tĂ©s de pirouettes.

Types de poignées

La prise en ping-pong est la façon dont un joueur tient la raquette. Il y a trois styles diffĂ©rents pour tenir une raquette et chaque joueur a l’un ou l’autre de ces styles ou les deux.

Penhold

Cette cale a reçu son nom, car elle ressemble Ă  un stylo. Ici, le milieu, l’anneau et les petits doigts du joueur sont enroulĂ©s autour de la raquette. Ce style de tenue de raquette s’appelle la tenue de stylo chinoise. MĂŞme si de nombreux joueurs ont cette façon de tenir la raquette, leur style de jeu est complètement diffĂ©rent.

Un autre style de penhodling est le style japonais/coréen. Dans ce style, les trois doigts sont en travers du dos de la raquette. Les joueurs qui ont le style chinois préfèrent les têtes de raquettes rondes, alors que ceux qui ont le style coréen préfèrent les têtes de raquettes carrées.

Habituellement, les joueurs qui ont un style de tenue de stylo n’utilisent pas l’autre cĂ´tĂ© de la raquette. Mais, dans les annĂ©es 1990, les Chinois ont dĂ©veloppĂ© une technique d’Ă©criture inversĂ©e dans laquelle le joueur utilise Ă©galement l’autre cĂ´tĂ© de la raquette.

Shakehand

Comme son nom l’indique, ce type de prise ressemble Ă  une poignĂ©e de main. Cette prise est aussi appelĂ©e la prise occidentale car de nombreux joueurs d’Europe et d’AmĂ©rique utilisent ce style de tenue de raquette.

La prise en main semble facile et c’est un style très polyvalent. Ainsi, il a Ă©tĂ© commencĂ© mĂŞme en Chine et maintenant, de nombreux joueurs chinois de haut niveau utilisent aussi cette technique. Apparemment, les joueurs ressentent cette technique plus facilement que l’Ă©criture Ă  la plume, car elle donne une grande libertĂ© de jeu.

Seemiller

Cette poignĂ©e porte le nom de Danny Seemiller, car c’est lui qui a utilisĂ© cette technique. Pour avoir ce type de prise en main, il faut placer le pouce et l’index de chaque cĂ´tĂ© de la raquette et le reste des doigts sur la partie infĂ©rieure.

Cette mĂ©thode est utilisĂ©e pour distraire l’adversaire, car des caoutchoucs contrastĂ©s peuvent ĂŞtre placĂ©s sur les deux cĂ´tĂ©s de la lame. Cette technique donne de grandes boucles sur le cĂ´tĂ© droit.