La table est peut-être le principal équipement requis pour jouer au ping-pong, mais ce n’est pas la seule chose requise. Les joueurs ont besoin d’une raquette ou d’une pagaie et d’une balle de ping-pong pour aller avec le jeu.

Raquette de ping pong

Le terme change sans cesse en fonction du pays où il est joué. Quant à la Grande-Bretagne, c’est la chauve-souris ; aux États-Unis, on l’appelle une pagaie. Le terme suivi par ITTF est raquette.

La raquette est laminée et recouverte de caoutchouc de chaque côté ou des deux côtés selon le joueur. C’est le joueur qui décide, en fonction de sa prise en main, s’il a besoin du caoutchouc sur l’un ou l’autre côté ou sur les deux côtés.

Le manche de la raquette s’appelle lame. Cette lame peut être faite de plusieurs matériaux différents allant de la fibre de verre, liège, fibre de carbone, Kevlar à la fibre d’aluminium. Mais l’ITTF recommande qu’au moins 85 % de la pagaie soit en bois. Les bois utilisés sont le cyprès et le Korina. La chauve-souris mesure habituellement 6 pouces (15 cm) de largeur et 6,5 pouces (17 cm) de longueur.

Balle de ping pong

La précision de la balle est déterminée en la faisant rebondir sur une surface plane et uniforme à partir d’une hauteur de 12 pouces. Si la balle rebondit pendant environ 9,4-10,2 pouces, alors cette balle est parfaite pour le jeu.

L’ITTF a établi certaines règles concernant les dimensions et le poids du ballon. Une balle de 40 millimètres de diamètre et aussi légère que 2,7 grammes ne doit être utilisée que pour jouer au tennis de table.

Habituellement, les billes sont fabriquées en blanc ou en jaune. La couleur peut varier en fonction de la couleur de la table ainsi que de l’environnement. Le ballon est fabriqué uniquement en plastique et doit être approuvé par l’ITTF. La qualité de la balle est affichée par les fabricants avec des marques d’étoiles allant de un à trois, trois étant les plus élevées.

Aenean nunc porta. commodo facilisis venenatis, in sit Lorem