L’exigence de base pour les joueurs d’équitation est leur potentiel à rester sur leur cheval. Tout le sport repose sur le lien entre le cavalier et le cheval. De la prise en charge des chevaux pour qu’ils soient heureux et actifs pour performer dans l’épreuve, tout doit être pris en charge.

Alignement du corps du cavalier

En position assise sur le cheval, il est conseillé aux cavaliers de garder leur corps aligné. Il serait sage de rester détendu et de se sentir à l’aise en s’asseyant sur les os du siège en évitant d’utiliser les cuisses pour saisir le cheval. Le cavalier doit rester calme et ne doit pas montrer de signes d’anxiété et de nervosité.

En position debout sur le cheval, il est très important de garder le haut du corps dans le même alignement que celui de la position assise. En bref, le corps doit être aligné de la tête vers les hanches.

L’équitation sans étriers

Rouler sans étriers aide à développer l’équilibre du corps tout en renforçant la partie inférieure de la jambe. Cet exercice aide le cavalier à s’asseoir naturellement plus profondément dans la selle en se centrant sur le dos du cheval. Il aide également le cavalier à se pencher naturellement vers les côtés lorsqu’il est sur la selle.

La sensation du rythme de mouvement du cheval peut également être développée en postant des trots. Les cavaliers peuvent soulever leur corps de la selle en utilisant simplement la foulée de leur cheval en postant sans étriers.

Exercice cinq-cinq-cinq

Five-Five-Five est un autre exercice qui donne au cavalier la possibilité de faire attention à l’endroit où se trouvent les sabots du cheval. Cela peut être fait en sentant le mouvement à travers le corps du cheval pendant qu’il se déplace. Ici, le cavalier doit s’asseoir sur la selle pendant cinq foulées au fur et à mesure que le cheval marche, avant d’afficher les cinq foulées suivantes.

À la fin des cinq premières foulées, le cavalier et le cheval se tiennent debout pour cinq autres foulées. Cet exercice doit être pratiqué quotidiennement afin que le cavalier et le cheval soient à l’aise avec lui. En pratiquant ces trois séries de moments, les cavaliers sont bien conscients du rythme de la foulée du cheval.

Une fois que le cavalier est bien sûr d’être sur la selle, la dernière étape est le jogging en cercle. Il commence par un trot et dirige le cheval en établissant un grand cercle. Après avoir formé le cercle, resserrez le cercle de moitié et dirigez le cheval dans un jogging. Au fur et à mesure que le cercle se resserre, laissez tomber l’étrier intérieur et maintenez l’équilibre. Une fois que le cavalier sent que le cercle est tendu, il peut facilement changer de direction et s’entraîner.

Comment monter à cheval ?

Avant de monter

Avant de monter un cheval, assurez-vous que vous le montez avec grâce sans lui faire mal avec votre jambe sur la croupe ou la selle. Alignez-vous correctement sur la selle et commencez à monter avec un léger contact sur la rêne. Faites plus de trot ou de jogging au lieu de galoper ou de roter. Au lieu d’aides artificielles (jabot ou éperons), utilisez des aides naturelles (main, jambes, poids et voix) pour donner des indications claires à votre cheval sur ses mouvements.

Monter

Commencez par un petit échauffement puis passez au montage. En effet, les muscles froids du cheval ont besoin d’un échauffement progressif pour un fonctionnement harmonieux. Par conséquent, avant de galoper ou de plier, déplacez-vous avec votre cheval dans les deux directions pour le jogging ou le trot.

Les différents styles de monte ont des étapes différentes mais tous ont des étapes communes qui doivent être suivies –

  • Emmenez votre cheval dans un endroit ouvert et assurez-vous que votre cheval est à une bonne distance des autres chevaux.
  • Vérifiez le serrage de l’attache et de la naissance.
  • La rêne doit être répartie uniformément sur le cheval pour lui donner un contrôle ferme. Une bonne rêne peut vous aider à tenir votre cheval en position stable, de sorte qu’il ne bouge pas pendant que vous montez.
  • Si le cheval se sent timide ou s’il se met en colère, ses yeux et ses oreilles peuvent communiquer avec vous. Donc, avant de monter à cheval, regardez son visage à la recherche de tels signes.
  • Utilisez un bloc de montage qui vous aidera à réduire la tension sur le cheval pendant que vous le montez.
Nullam eleifend Praesent venenatis, Praesent efficitur. leo id